DESCRIPTIF

Cordier 3D Dératisation extermination des rats

 

Le rat brun ou surmulot (Rattus norvegicus) est une espèce de rats. C’est un rongeur trapu de la famille des Muridae. Il a un corps long d’environ 25 cm et une queue d’à peu près la même taille. Adulte, il pèse environ 300 g. Il est donc plus grand et plus lourd que son proche parent le rat noir (Rattus rattus).

Il est appelé rat brun, surmulot ou rat surmulot, rat d’égout, rat de Norvège ou encore rat gris pour le distinguer du rat noir. Originaire du Japon, du nord de la Chine et de l’est de la Russie, il s’est répandu à travers l’Europe dés le IXème siècle, à l’occasion des incursions vikings dont il infestait les drakkars (d’où son nom norvegicus).

Le rat brun est aujourd’hui présent sur tous les continents, excepté l’Antarctique. Il vit au contact des humains et plus particulièrement dans les espaces urbains équipés d’égouts. C’est un animal nocturne, omnivore à tendance carnivore qui se nourrit des déchets des citadins.

L’essentiel des surmulots nichent dans les égouts, qui leur offre un abri dépourvu de prédateurs et opportunités de nidification, d’où le nom de « rat d’égout ».Grégaire, le rat brun vit la plupart du temps en groupe très hiérarchisé. Extrêmement prolifique, cette espèce est connue comme vecteur possible de nombreuses maladies, ce qui fait considérer le rat brun comme un animal nuisible et potentiellement invasif, au même titre que plusieurs autres espèces de rats. Toutefois, ce rat intelligent, sociable et facile à apprivoiser, est également l’espèce souche du rat domestique d’élevage. Utilisé principalement en expérimentation comme animal de laboratoire et organisme modèle, c’est aussi un animal de compagnie dont le succès va croissant.

 

ASPECT DU RAT BRUN

Aspects généraux des rats noir et brun et comparaison entre Rattus rattus et Rattus norvegicus.

 

Le rat adulte a une taille comprise entre 20 à 28 centimètres sans compter la queue. Sa queue est d’une longueur de 17 à 23 centimètres. Chez le rat brun la queue du rat est donc plus courte que son corps avec sa tête, contrairement au rat noir qui est plus petit et a une queue plus longue que son corps.

Les différentes études consultées rapportent des masses corporelles de 200 à près de 550 g pour les rats adultes, les rats mâles étant généralement plus gros et plus grands que les femelles. Les rats bruns vivant en zone urbaine sont plus gros que les rats vivant en zone rurale. De même, les rats domestiques ont une masse corporelle plus importante que les rats sauvages, le rapport taille et poids variant beaucoup selon les lignées.

Le rat brun à l’état sauvage a une couleur gris brunâtre sur le dos et gris blanchâtre sur le ventre, le rat domestique peut quant à lui arborer des couleurs, des marquages et des mutations différentes. On trouve aussi des animaux noirs. Le rat brun a une tête pointue et fine, surmontée latéralement par deux oreilles assez petites, le museau porte les vibrisses qui sont très utiles au rat pour se repérer. Les yeux du rat sont assez petits et ses masséters sont assez développés. Le rat a un cou presque inexistant et un tronc longiligne relativement mince, qui devient plus important au niveau des intestins et des pattes postérieures. Le corps du rat se termine par une queue annelée et très peu velue. Le nombre de doigts de chaque patte, antérieure ou postérieure, est de 5.

Un rat se sert d’ailleurs de ses pattes antérieures pour faire sa toilette, se nourrir… La musculature développée du rat lui permet de courir et de sauter (parfois jusqu’à 1 m de hauteur et 1,20 m de longueur). Le rat est également un très bon nageur, il peut nager 800 m. Comparé au rat noir, le rat brun a un museau moins pointu, plus biseauté et des oreilles plus petites ainsi que des pattes postérieures plus grosses.

 

PERCEPTION SENSORIELLE DU RAT BRUN

 

L’odorat est, comme chez beaucoup de rongeurs, le sens prédominant. C’est ainsi à leur odeur que le rat reconnaît ses congénères. Il reconnaît son territoire par l’odeur de son urine, et peut même retrouver un chemin s’il l’a marqué de son urine. L’odorat est également essentiel pour la recherche de nourriture.

L’ouïe joue également un rôle social important. Les rats communiquent avec une large panoplie de sons, y compris des ultrasons, à significations précises. Le rat a l’ouïe fine. Il peut capter des sons jusqu’à 40 000 Hz et selon certaines sources des sons jusqu’à 80 000 Hz. Ses oreilles peuvent bouger indépendamment l’une de l’autre. Les sons graves ont tendance à le calmer alors que les sons aigus et forts retiennent plus son attention et parfois le stressent. L’organe de l’équilibre situé dans l’oreille interne du rat est très développé et lui permet de garder l’équilibre . Le rat utilise largement ses vibrisses pour compenser sa mauvaise vue.

Ces poils, qui sont plus longs que ceux du corps, sont très sensibles et permettent d’avoir des repères tactiles. Sa queue lui permet également de localiser certains obstacles .

Le surmulot possède un goût très développé et il n’hésite pas à trier sa nourriture pour trouver les aliments qui lui plaisent. Il peut parfois se montrer méfiant face à une nourriture différente de celle qu’il connaît et il enregistre même les goûts, ce qui lui permet de savoir si un aliment connu a été modifié.

Il n’a pas une très bonne vue et se fie plutôt à son odorat et à son ouïe pour interagir avec son environnement. Le rat a de ce fait une mauvaise perception de l’espace. Les rats peuvent avoir les yeux noirs ou les yeux rouges. Le rat aux yeux rouges a une vue encore plus mauvaise que le rat aux yeux noirs. Lorsque ce dernier cherche à mieux percevoir un objet, on peut le voir faire un balancement horizontal pour mieux distinguer l’objet visé. Ils perçoivent assez bien les mouvements mais très mal les objets inanimés.